Comités

Comité sur la recherche

Le comité sur la recherche du Cégep de Shawinigan a été créé en 2005. Ce comité donne son avis sur tout objet lié à l’application, à l’évaluation et à la révision de la politique numéro 30. Il réfléchit sur le rôle que devrait avoir le Cégep face au développement de la recherche et sur les leviers qui feraient du Cégep un acteur efficace aux niveaux régional, national et international. De plus, le comité sur la recherche soutient des activités de communication, de promotion et de valorisation en matière de recherche.

Le comité sur la recherche est actuellement composé des personnes suivantes :

  • Madame Lucie Hamel, directrice des études
  • Monsieur Carl Pedneault, directeur adjoint à la direction des études – Service de l’organisation scolaire
  • Monsieur Pierre Bouchard, enseignant de chimie
  • Madame Nathalie Martel, enseignante de mathématiques
  • Monsieur Alexandre Melançon, enseignant de biologie
  • Monsieur Steven Gagné, enseignant en soins préhospitaliers d’urgence
  • Monsieur Guy Corriveau, conseiller pédagogique au SADP
  • Madame Nancy Déziel, directrice générale du CNETE
  • Monsieur Jean-François Lemay, chercheur au CNETE
  • Madame Christiana Sarraf, professionnelle au développement de la recherche
Comité d'éthique de la recherche avec des êtres humains

Le comité d’éthique de la recherche avec des êtres humains du Cégep de Shawinigan (CÉR) est responsable de procéder à l’évaluation des protocoles de recherche et d’assurer le suivi de ses décisions auprès des chercheurs, en accord avec la Politique no. 45 sur l’éthique de la recherche avec des êtres humains du Cégep. Il a le pouvoir d’approuver, de modifier, d’interrompre ou de refuser toute proposition ou poursuite de projet de recherche faisant appel à des participants humains. Le CÉR a également la responsabilité d’étudier l’évolution des discussions et des politiques externes en matière d’éthique de la recherche, d’en tenir les chercheurs informés et de proposer les mises à jour nécessaires à la présente politique. Le CÉR doit fonctionner de manière impartiale et donner aux chercheurs concernés l’occasion d’exprimer leur point de vue équitablement.

Le respect de la dignité humaine a clairement constitué une valeur essentielle sur laquelle s’est basée la deuxième édition de l’Énoncé de politique des trois Conseils (référence, pour les établissements d’enseignement collégial et universitaire, en matière d’éthique de la recherche avec des êtres humains, ÉPTC2) pour énoncer ses lignes directrices. Trois principes directeurs découlent du respect de la dignité : le respect des personnes, la préoccupation pour le bien-être et la justice.

Le CÉR doit donc évaluer, conformément à l’ÉPTC2, l’acceptabilité éthique et effectuer le suivi de tout projet de recherche avec des êtres humains réalisé sous l’autorité du Cégep ou sous ses auspices, c’est-à-dire par les membres de son corps professoral, ses employés et ses étudiants, et ce, peu importe l’endroit où les travaux de recherche sont exécutés.

Le CÉR doit être composé de cinq membres au moins, dont des hommes et des femmes. Ces derniers sont nommés pour des mandats de trois ans qui sont renouvelables moyennant le consentement des parties. Les personnes suivantes composent actuellement le CÉR :

  • Monsieur Martin Vallée, enseignant de philosophie au Cégep et président du CÉR
  • Madame Jocelyne Dupont, conseillère pédagogique en technologies éducatives au Cégep
  • Madame Christiana Sarraf : professionnelle au développement de la recherche du Cégep et secrétaire du CÉR
  • Monsieur Yves Marcil, Abbé de Shawinigan
  • Madame Jeanine Latour, membre suppléant
  • Monsieur Jacob Beaumier, enseignant de philosophie au Cégep
  • Monsieur Maxime Lefebvre, enseignant de Sciences humaines au Cégep
Comité de biosécurité

Le comité de biosécurité (CB) a notamment pour mandat d’évaluer les projets de recherche présentant un potentiel de risques biologiques et de faire le suivi de ces projets. Au Cégep et au CNETE, puisqu’il n’y a pas de recherche biomédicale, le potentiel de risques biologiques provient de l’utilisation de matériel biologique comme les cultures de micro-organismes, les cultures bactériennes, les cultures cellulaires, etc.

Le CB est composé de madame Michelle Bernier, enseignante de biologie au Cégep et présidente du CB, et de madame Christiana Sarraf, professionnelle au développement de la recherche du Cégep.