Actualités

Le Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE) et le syndicat du personnel de soutien du CNETE (CSN) signent le renouvellement de la convention collective pour 2020-2025

Le Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE) et le syndicat du personnel de soutien du CNETE (CSN) de la Fédération des employées et des employés de services publics sont fiers d’annoncer la signature du renouvellement de la convention collective couvrant la période 2020-2025.

Cette convention inclut, entre autres :

  • Une indexation annuelle de 2 % des échelons de traitement salarial;
  • Des taux horaires bonifiés selon la plage horaire de travail;
  • Une nouvelle échelle de traitement bonifiée pour les assistants de recherche;
  • Une augmentation de la banque de vacances après 16 ans d’ancienneté;
  • Une mise à jour des attributions caractéristiques pour plusieurs classes de poste.

« Les membres du conseil d’administration sont très fiers du résultat de la dernière négociation de la convention collective avec le syndicat du personnel de soutien du CNETE. Les discussions qui ont conduit à la signature de ce document furent fructueuses et se sont déroulées dans un esprit de saine collaboration, de cordialité et le respect. Le Cégep de Shawinigan est très fier de son CNETE, qui est reconnu comme un important moteur économique qui dépasse largement des frontières de la Ville de Shawinigan », indique Éric Milette, directeur général du Cégep de Shawinigan et président du conseil d’administration du CNETE.

« Je suis très heureuse de cette entente de travail qui couvre un groupe d’employés d’une trentaine de professionnels tels que les chercheurs, les assistants de recherche, les techniciens de laboratoire et le personnel administratif du CNETE. Je tiens à féliciter les gens impliqués dans les deux équipes de négociation qui ont travaillé efficacement et en collégialité pour en arriver à une entente qui respecte le cadre financier », soutient Nancy Déziel, directrice générale du CNETE.

« Malgré ma très jeune expérience en matière syndicale, je ne suis pas peu fier d’avoir contribué à cette entente sur cinq ans qui, à mon sens, est venue ajouter un niveau de maturité aux conditions des travailleurs du CNETE. Le tout aura été conclu avec un souci d’équité et de justice tout en demeurant harmonieux avec la mission du CNETE. J’ajouterais que dans le contexte actuel de pandémie mondiale et également avec l’arrivée du télétravail, tout le processus a été d’une efficacité hors du commun. Nous pouvons maintenant aller de l’avant en sachant les employés encadrés par cette convention collective. Tout cela n’aurait pu être possible sans l’apport de mon collègue et ami Patrik Quessy, secrétaire syndical, ainsi que sans les précieux conseils de Simon-Philippe Voyer, conseiller à la CSN », conclut Mathieu Trudel, président du syndicat.

À propos du Centre national en électrochimie et en technologies environnementales

Le CNETE, centre collégial de transfert de technologie du Cégep de Shawinigan, est un des centres collégiaux de transfert de technologie du réseau Synchronex. Le CNETE a comme mandat de développer des solutions environnementales (traitements, procédés et produits) pour les petites ou moyennes entreprises (PME) de divers secteurs tels l’agroalimentaire, les biocarburants, la filtration des eaux de procédés, la chimie verte et le pharmaceutique. Le CNETE est un acteur important du développement économique de la région, grâce au transfert de technologies en électrochimie et en environnement qu’il effectue.

À propos du Syndicat du personnel de soutien du CNETE (CSN)

Le syndicat du personnel de soutien du CNETE (CSN) de la Fédération des employées et des employés de services publics inclut 33 employés chercheurs, assistants de recherche, techniciens et personnel administratif du CNETE. Le CNETE est le seul CCTT et OBNL à avoir un syndicat qui en est maintenant à son cinquième mandat depuis sa fondation en 2006. Le syndicat est fier de promouvoir, depuis toutes ces années et à travers la forte expansion du CNETE, les droits des travailleurs.

Dans l’ordre habituel, on retrouve Nicholas Berrouard, directeur des opérations du CNETE, Éric Milette, directeur général du Cégep de Shawinigan et président du conseil d’administration du CNETE, Nancy Déziel, directrice générale du CNETE, Mathieu Trudel, président du syndicat du personnel de soutien du CNETE (CSN) et Patrik Quessy, secrétaire syndical et assistant de recherche au CNETE.

Dans l’ordre habituel, on retrouve Nicholas Berrouard, directeur des opérations du CNETE, Éric Milette, directeur général du Cégep de Shawinigan et président du conseil d’administration du CNETE, Nancy Déziel, directrice générale du CNETE, Mathieu Trudel, président du syndicat du personnel de soutien du CNETE (CSN) et Patrik Quessy, secrétaire syndical et assistant de recherche au CNETE.