Important! Le Cégep de Shawinigan et le CEC La Tuque basculent en zone rouge Cliquez ici pour en savoir plus

Actualités

Le Cégep de Shawinigan et le Centre national en électrochimie et en technologies environnementales obtiennent une subvention du Fonds des occasions exceptionnelles – COVID-19 de la Fondation canadienne pour l’innovation

Le Cégep de Shawinigan et le Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE) sont fiers d’annoncer l’obtention d’une subvention du Fonds des occasions exceptionnelles – COVID-19 à l’intention des collèges, des écoles polytechniques et des cégeps de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Cette subvention d’une valeur de 44 236 $ permettra de couvrir une partie des coûts liés à l’acquisition d’équipements nécessaires pour la réalisation de projets de recherche en cours pour la lutte contre la COVID-19.

Les équipements qui seront acquis permettront d’accroître la production de protéines personnalisées en lien avec la COVID-19. Une grande partie des efforts de recherche déployés dans la lutte contre la COVID-19 est dédiée aux protéines composant l’enveloppe du virus, tant pour l’élaboration de tests de détection du virus que pour la production de vaccins. Afin de produire l’ensemble des protéines virales personnalisées pour chaque compagnie et équipe de recherche à la pureté requise, cette subvention permettra au CNETE d’acquérir trois appareils indispensables à la réalisation de ses projets et collaborations en lien avec la COVID-19. Il s’agit d’un système de filtration tangentielle, d’un incubateur avec agitation muni d’un système de réfrigération et d’une centrifugeuse.

« Le Cégep est très fier de participer à l’effort collectif pour lutter contre la COVID-19 à travers les projets de recherche réalisés dans son centre collégial de transfert de technologie, le CNETE. Depuis le début de cette pandémie, l’équipe du CNETE est à pied d’œuvre dans la production de protéines afin d’aider les équipes de recherche impliquées dans le développement de vaccins et de tests de détection. Ces nouveaux équipements permettront d’accroître le volume de production de protéines personnalisées en lien avec la COVID-19 », fait valoir Éric Milette, directeur général du Cégep de Shawinigan et président du conseil d’administration du CNETE.

L’acquisition de ces équipements servira également à augmenter le nombre d’équipements à la fine pointe de la technologie mis à la disposition des enseignants du Cégep et des étudiants qui effectuent des stages au CNETE.

« En plus des projets de recherche qui seront réalisés au CNETE, quatre étudiants du Cégep en Techniques de laboratoire auront la chance de réaliser un stage au CNETE au cours de la prochaine année afin d’être formés et d’utiliser ces équipements de haute technologie, les préparant ainsi à être au fait des plus récentes technologies dans le domaine. Il s’agira d’un grand avantage pour ces étudiants puisque ces technologies seront en demande sur le marché du travail », soutient Lucie Hamel, directrice des études du Cégep de Shawinigan.

« L’acquisition de ces équipements hautement spécialisés servira à renforcer les connaissances de l’équipe de biologie moléculaire sous la supervision de Jean-François Lemay, chercheur au CNETE, et à répondre aux besoins critiques et urgents des équipes des universités et des partenaires institutionnels dans le développement de solutions pour la lutte au coronavirus », souligne Nancy Déziel, directrice générale du CNETE.

« La réponse immédiate des chercheuses et chercheurs canadiens à la pandémie a démontré le rôle crucial que joue la communauté de la recherche pour aider à résoudre cette crise. Qu’il s’agisse de trouver un vaccin, de découvrir les effets de la COVID-19 sur le corps humain ou d’étudier la manière dont cette pandémie a influencé tous les aspects de notre vie, les chercheuses et chercheurs canadiens ont pris place sur le devant de la scène et sont devenus nos guides et notre source d’espoir. La FCI est fière de soutenir leurs efforts en les dotant de l’infrastructure de recherche dont ils ont besoin pour poursuivre leurs importants travaux. », indique Roseann O’Reilly Runte, présidente-directrice générale de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

À propos de la FCI : https://www.innovation.ca/fr/propos/survol/mandat

La Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) verse des contributions financières aux universités, aux collèges, aux hôpitaux de recherche et aux organismes de recherche à but non lucratif pour leur permettre d’accroître leur capacité à mener des activités de recherche de grande qualité. L’infrastructure financée par la FCI comprend l’équipement de pointe, les laboratoires, les bases de données, les spécimens, les collections scientifiques, les ordinateurs et les logiciels, les liens de communications et les bâtiments nécessaires pour mener des travaux de recherche d’avant-garde. Les infrastructures de recherche performantes mises en place dans les établissements canadiens appuient l’innovation dans les entreprises ainsi que la recherche et le développement dans le secteur privé.

À propos du Centre national en électrochimie et en technologies environnementales

Le CNETE, centre collégial de transfert de technologie du Cégep de Shawinigan, est un des centres collégiaux de transfert de technologie du réseau Synchronex. Le CNETE a comme mandat de développer des solutions environnementales (traitements, procédés et produits) pour les petites ou moyennes entreprises (PME) de divers secteurs tels l’agroalimentaire, les biocarburants, la filtration des eaux de procédés, la chimie verte et le pharmaceutique. Le CNETE est un acteur important du développement économique de la région, grâce au transfert de technologies en électrochimie et en environnement qu’il effectue.