Actualités

L’accréditation du CNETE, centre collégial de transfert de technologie du Cégep de Shawinigan, renouvelée pour les cinq prochaines années

Le Centre national en électrochimie et en technologies environnementales (CNETE), centre collégial de transfert de technologie (CCTT) du Cégep de Shawinigan, a récemment vu son accréditation être renouvelée pour les cinq prochaines années par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

Acteur important du développement économique de la région, le CNETE s’est particulièrement démarqué lors de la dernière année dans sa lutte contre la COVID-19. Dès le début de la pandémie, son équipe de chercheurs s’est rapidement lancée dans la production d’un grand volume de protéines du virus SARS-CoV-2 afin qu’elles puissent être livrées à divers chercheurs universitaires et compagnies québécoises et canadiennes pour développer des solutions à la COVID-19. Également, depuis quelques semaines, l’équipe du CNETE analyse quotidiennement des eaux usées des villes de Shawinigan et de Saint-Tite afin d’y détecter la COVID-19 puisque les échantillons ont le potentiel de démontrer quand le virus circule davantage ou s’affaiblit dans la population.

D’ailleurs, des subventions récemment obtenues de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) ont permis au CCTT du Cégep de Shawinigan de couvrir une partie des coûts liés à l’acquisition d’équipements nécessaires pour la réalisation de projets de recherche en cours pour la lutte contre la COVID-19 ainsi que de faire l’acquisition d’une plateforme de bioréacteurs innovants et réseautés pour la production autonome de biomolécules microbiennes.

Pour Nancy Déziel, directrice générale du CNETE : « Cette confiance renouvelée de la part du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur permettra au CNETE de poursuivre ses efforts dans le développement de solutions environnementales (traitements, procédés et produits) pour les petites ou moyennes entreprises (PME) de divers secteurs tels l’agroalimentaire, les biocarburants, la filtration des eaux de procédés, la chimie verte et le pharmaceutique. Je suis extrêmement fière de l’équipe et des retombées générées par nos projets novateurs, dont la livraison de protéines virales à des équipes universitaires impliquées dans la lutte contre la COVID-19, qui font rayonner le CNETE, le Cégep et toute la région. »

Un bilan très positif des cinq dernières années

Dans les cinq dernières années, le CNETE a démontré toute son importante pour la région et province, autant sur le plan économique que celui de la recherche au Québec. Au total, ce sont 308 projets de recherche appliquée qui ont été réalisés entre 2015 et 2020. Pendant cette même période, 119 projets d’aide technique, 130 formations et 774 diffusions d’information et animations ont été réalisés par l’équipe du CNETE.

Uniquement pour la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, les activités de recherche du CNETE ont permis de créer 186 emplois depuis 2015. Le CNETE a généré une valeur de 12 446 399 $ en retombées directes en région. Parmi les entreprises de la région qui ont bénéficié des projets de recherche du CNETE, on compte 68 petites et moyennes entreprises, cinq grandes entreprises, 32 organisations publiques et parapubliques et 14 organismes à but non lucratif et autres.

Pour l’ensemble du Québec, ce sont 193 emplois qui ont été créés et une valeur de plus de 13 millions (13 036 655 $) qui a été engendrée en retombées directes dans la province. 105 petites et moyennes entreprises, 34 grandes entreprises, 60 organisations publiques et parapubliques et 39 organismes à but non lucratif et autres ont pu profiter du fruit des recherches effectuées à l’intérieur du CCTT du Cégep de Shawinigan.

Depuis 2015, le CNETE a développé 36 produits et quatre brevets ont été déposés parmi ceux-ci. De plus, on compte 73 transferts technologiques et procédés optimisés ou développés dans les cinq dernières années. Ces transferts de procédés et de produits que le CNETE a contribué à créer aura indirectement permis de créer 226 emplois chez les entreprises clientes du CNETE. Il y a également eu démarrage d’une entreprise à la suite des travaux du CNETE.

Chaque année, ce soit près de 13 enseignants-chercheurs qui participent aux projets du CNETE et une quinzaine de stagiaires du collégial y sont sensibilisés et contribuent à plusieurs activités. « Le CNETE, qui fonctionne en étroite collaboration avec le Cégep de Shawinigan, représente un lieu d’apprentissage hors pair pour nos étudiants des domaines reliés à la recherche appliquée. Plusieurs stages spécialisés en Techniques de laboratoire sont offerts aux étudiants du Cégep chaque année. Les étudiants ont ainsi la chance de collaborer à des projets concrets réalisés par des experts et de développer des habiletés techniques importantes, ce qui constitue une expérience inestimable qui est très certainement appréciée et reconnue de la part de futurs employeurs », soutient Éric Milette, directeur général du Cégep de Shawinigan et président du conseil d’administration du CNETE.

Parmi les projets majeurs à venir au CNETE, on retrouve la poursuite de la mise en œuvre vers la phase pilote du projet majeur d’Acquisition de nouvelles expertises permettant le développement et l’intégration d’une filière de recyclage de piles régionales et de la Zone d’Innovation en lien avec les Sources de mobilité durable.

« Nous allons également supporter activement la lutte préventive à la COVID-19 et la recherche industrielle sur les protéines biopharmaceutiques, développer les procédés de production des biogaz et de leur purification en région et supporter le développement de produits et procédés environnementaux dans la région. Plus que jamais, nous avons la preuve que les projets porteurs d’innovation technologique du CNETE permettent à des PME de la région d’innover, d’être à l’avant-garde de la technologie et ainsi, d’être plus compétitives », ajoute la directrice générale du CNETE.

À propos du Centre national en électrochimie et en technologies environnementales

Le CNETE, centre collégial de transfert de technologie du Cégep de Shawinigan, est un des centres collégiaux de transfert de technologie du réseau Synchronex. Le CNETE a comme mandat de développer des solutions environnementales (traitements, procédés et produits) pour les petites ou moyennes entreprises (PME) de divers secteurs tels l’agroalimentaire, les biocarburants, la filtration des eaux de procédés, la chimie verte et le pharmaceutique. Le CNETE est un acteur important du développement économique de la région, grâce au transfert de technologies en électrochimie et en environnement qu’il effectue.