Actualités

Conférence de Véronique Hivon au Cégep de Shawinigan

Le lundi 6 mai 2019 à 18 h à l’auditorium du Collège Shawinigan se tiendra une conférence de la députée de Joliette, Mme Véronique Hivon. Cette conférence, adressée aux étudiants ainsi qu’à la population régionale, aura comme sujet les suites et l’impact du mouvement #moiaussi et tout particulièrement la création d’un tribunal spécialisé pour les crimes de violences conjugales et sexuelles.

Cette proposition formulée par Mme Hivon, porte-parole du troisième groupe d’opposition en matière de justice, est également soutenue et appuyée par les trois autres formations politiques représentées à l’Assemble nationale du Québec.

« Il est de notre responsabilité d’avoir ce courage-là de sortir des sentiers battus, de sortir des modèles tout faits et justement de vouloir adapter nos systèmes, nos institutions, nos manières de faire à la réalité des victimes plutôt que de leur demander toujours à elles de s’adapter au système »1, a déclaré la députée péquiste au sujet de la proposition de créer un tribunal spécialisé dans les crimes sexuels.

L’organisation de la conférence est chapeautée par trois étudiants en Sciences humaines, profil Regard sur le monde, Sarah-Ève Doucet, Marc-Antoine Lemay et Samuel Lemoyne, et est supervisé par leur enseignant André St-Louis. « Il est primordial d’informer la population au sujet de cet enjeu de plus en plus criant dans notre société. Il est de notre devoir de rebâtir le lien de confiance entre les victimes et le système judiciaire. Que Mme Hivon vienne à Shawinigan pour expliquer la démarche qu’elle a initiée est pour nous un privilège », affirme Marc-Antoine Lemay, étudiant et organisateur de la conférence.

Cette conférence s’inscrit parfaitement dans les activités de prévention aux violences à caractère sexuel, telles que prévues dans la Politique #6 sur le sujet que le Collège a adoptée cet hiver. Avec cette nouvelle politique, le Collège se donne les moyens pour intervenir en matière de prévention, de sensibilisation et de formation afin de créer et de maintenir un milieu de travail et d’études libre de violences sexuelles.

1Propos de Véronique Hivon recueillis dans l’article intitulé Les quatre partis discutent d’un tribunal spécialisé dans les crimes sexuels diffusé sur le site Web de Radio-Canada le lundi 14 janvier 2019 : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1146760/tribunal-specialise-agressions-sexuelles-sonia-lebel-justice-rencontre-opposition.